Skip to content

L’impuissance de l’homme blanc (Sérotonine de Houellebecq)

Le dernier roman de Michel Houellebecq est houellebecquien. Là dessus, pas de doute. D’un point de vue de l’écriture, peut-être est-il encore plus fade que d’ordinaire, flirtant même parfois avec
Lire la suite...