Les jeux vidéos contribuent-ils au déclin de l’homme ?

Quatre économistes américains (Mark Aguiar, Mark Bils, Kerwin Kofi Charles et Erik Hurst) ont produit une étude qui démontre que le nombre d’heures de travail annuel effectuées par les jeunes américains diminue continuellement. En cause : le nombre d’heures désormais consacrées aux loisirs, et particulièrement aux jeux vidéo.

Chez Major, nous allons bientôt écrire un long article à propos des jeux vidéo. Mais cette nouvelle statistique démontre encore que l’usage récréatif du virtuel, bien plus fréquent chez les hommes que chez les femmes, contribue à la décadence de l’homme.

La fuite dans le virtuel

La société actuelle est, apparemment, de moins en moins faite pour les hommes. Tout veut se pacifier, s’égaliser, et faire la part belle à la discussion, au verbe, à la communication et à l’aplanissement des tensions. La vie de bureau, des appartements et des amours sur Tinder, sans passion et sans élans, pousse les hommes à se réfugier dans le virtuel pour vivre les aventures dont ils semblent être privés dans leur vie quotidienne.

Retrouver une vie excitante

Comment faire en sorte que le travail soit à nouveau source de plaisir et d’excitation ? D’abord, en privilégiant la logique libérale de la création d’entreprise. Un chef d’entreprise qui veut développer ses activités maintient une dose d’adrénaline et de testostérone supérieure à l’employé de bureau. Ensuite, en favorisant les métiers créatifs (artisans de fabrication, nouvelles technologies, sciences) ou de plein air. Voire les métiers dangereux. C’est à ces conditions que l’homme trouvera autre chose à foutre que de se réfugier dans une vie fictive, car la sienne propre sera suffisamment excitante.

Les jeux vidéo peuvent être un loisir récréatif, jamais une vie parallèle qui prendrait le pas sur la vie réelle, comme nous pouvons le voir trop souvent dans les sociétés développées (USA, Europe, Japon).

► Pour aller plus loin, rejoignez notre « Session Alpha »

Copyright © 2019. Julien Rochedy. Tous Droits Réservés.
Site réalisé par Ak Web Solutions

[mc4wp_form id="449"]